Economie

Publié dans Economie

Financement de projets structurants : La banque mondiale met sur la table 300 milliards

Juil 10, 2017 Hit: 41 Écrit par 
Financement de projets structurants : La banque mondiale met sur la table 300 milliards

D’importants accords de financement de projets structurants dans les secteurs du tourisme, des transports, de l’énergie, du pétrole et du gaz, ont été signés hier, jeudi, à Dakar, entre Amadou Ba, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan et Louise J Cord, directrice des opérations de la Banque mondiale.

Quatre conventions  de financement de projets structurants d’environ 300 milliards de francs CFA entre le gouvernement du Sénégal et la Banque mondiale, ont été paraphées hier, jeudi, à Dakar, entre Amadou Ba, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan et Louise J Cord, directrice des opérations de la Banque mondiale (Bm). Ces conventions de financement sont relatives au secteur du tourisme, du transport routier, à l’assistance technique Pétrole / Gaz, et à l’extension du réseau électrique de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs).

Pour le projet de développement du tourisme, il est estimé à 45 milliards 786 millions de franc CFA. Celui du projet pilote de système de bus rapide (Brt) devant desservir Guédiawaye/Dakar en construction sur une nouvelle voirie, est chiffré à 184 milliards 258 millions de francs CFA. Celui relatif à l’appui aux négociations des projets gaziers et au renforcement des capacités institutionnelles, se chiffre à 16 milliards 732 millions de franc CFA et enfin 60 milliards 20 millions de franc CFA, celui lié au renforcement et à l’extension du réseau électrique de l’Omvs. Ceci fera dire au ministre de l’Economie que la Banque mondiale (Bm) a doublé ses engagements financiers, au sortir de la rencontre du groupe consultatif de Paris les 24 et 25 février 2014, passant ainsi de 500 milliards de franc CFA à 1000 milliards de franc CFA. «Cette volonté des plus hautes autorités de la Bm d’accompagner la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (Pse) transparait clairement à travers le choix des secteurs qui bénéficient de ces financements», a soutenu Amadou Ba.

Toutefois, de préciser: «Les ressources mobilisées…sont destinées prioritairement aux secteurs vitaux de notre économie à savoir les infrastructures, de l’énergie, des hydrocarbures, de l’agriculture, de la santé et de l’éducation».

Auparavent, Louise J Cord, directrice des opérations de la Bm, a laissé entendre: «Pour attendre le statut d’un pays a revenu moyen et réduire la pauvreté, il faudra soutenir cette bonne performance pour plusieurs années de suite et même avec des taux de croissance qui doivent être supérieurs à 7%». A cela, poursuit-il, «la réforme du foncier dans les zones rurales, l’élargissement du capital privé dans la Senelec, la mise en œuvre de la décision de privatiser la Sonacos, la poursuite des réformes déjà engagées les secteurs de l’énergie et des télécommunications…»

Le ministre des transports Mansour Elimane Kane s’est réjoui du pilotage du dossier et surtout de la diligence dont a fait montre les services de la Bm pour soutenir les études de faisabilité en parfaite collaboration avec ses services.

SudOnline

Lu 41 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

AUDIO

La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Calendrier

« Juillet 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Video galleries