Société

Publié dans Société

Couverture de la campagne pour les législative du 30 juillet : Le CNRA engage la responsabilité des medias

Juil 10, 2017 Hit: 105 Écrit par 
Couverture de la campagne pour les législative du 30 juillet : Le CNRA engage la responsabilité des medias

Pendant la campagne pour les législative du 30 juillet prochain est interdite l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse, de la radio diffusion et de la télévision. Par conséquent, le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) en appelle à l’esprit de responsabilité de tous les médias (audiovisuels, presse écrite et  presse en ligne),  pour le strict respect des dispositions du Code électoral applicables en période de campagne électorale.

Après un mois de précampagne, place à la pêche aux suffrages des Sénégalais, aussi bien à l’intérieur du pays que la diaspora. La campagne électorale pour les élections législatives du 30 juillet prochain a démarré officiellement avant-hier, dimanche 9 juillet 2017 à  00 heure, et prend fin le vendredi 28 juillet 2017 à  minuit, informe un communiqué de presse du Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA).

Durant cette période, conformément à sa mission de veiller au respect des règles du Code électoral relatives à la couverture médiatique des élections, le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel en appelle à l’esprit de responsabilité de tous les médias : audiovisuels,  presse écrite et  presse enligne,  pour le strict respect des dispositions du Code électoral applicables en période de campagne électorale.

Le régulateur rappelle que pendant la campagne électorale est interdite l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse, de la radio diffusion et de la télévision (article L. 61 du Code électoral). Aussi les médias publics et privés qui traitent de la campagne sont-ils tenus au respect rigoureux des règles d’équité et d’équilibre dans le traitement des activités des candidats ou listes de candidats (article L.61 dernier alinéa), insiste le CNRA.

BEAUCOUP DE PROPAGANDES IDENTIFIEES OU DEGUISEES DURANT LA PRECAMPAGNE

Auparavant, selon la même source, l’évaluation de la couverture médiatique de la période de précampagne, qui a pris fin le 8 juillet 2017 à minuit, a révélé de nombreuses violations de l’interdiction de propagande identifiée ou déguisée pendant les trente jours précédant l’ouverture officielle de la campagne électorale.

Les manquements ont souvent été constatés dans des émissions de divertissement et d’autres qui n’étaient  pas censées aborder les questions politiques. Ont également été nombreux pendant cette période,  les publireportages, revues de presse, émissions de plateaux, débats et diffusions d’évènements ou d’éléments de nature à favoriser des candidats ou des listes.

Au fur et à mesure que ces  transgressions ont été notées, le CNRA a adressé des mises en demeure et des observations aux médias fautifs, précise le document.

RFI

Lu 105 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Calendrier

« Septembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Video galleries